Sortie paroissiale à Pontchâteau

Le 12 juin, nous avons vécu une sortie paroissiale sous un grand soleil, à Pontchâteau. Sitôt arrivés, nous avons suivi le chemin de croix sous la fraicheur des arbres, jusqu’au point culminant du calvaire. Un bon moment de méditation et de recueillement.

Nous avons ensuite partagé un pique-nique, où chacun a pu faire connaissance et partager.

L’après-midi, nous avons eu une intervention du Père Paul René, qui nous a parlé de l’histoire du site.

Puis, certains sont allés au musée, d’autres ont fait une marche et ont découvert d’autres statues tels que des représentations de l’Ascension et de l’Assomption.

Nous avons terminé notre journée par une célébration dans la chapelle au pied du calvaire, chacun ayant préparé pendant la journée des prières d’action de grâce et de pardon. Nous sommes repartis ravis et fortifiés par cette journée conviviale !

Merci à tous les participants, et à l’année prochaine !

Elise Bloc – LEME

L’évêque dans notre quartier

 « Durant l’année pastorale prochaine, je rejoindrai sur le chemin mes frères et sœurs de Loire-Atlantique pour faire leur connaissance, m’ouvrir à leurs réalités de vie, découvrir leur histoire et mesurer comment les paroisses, services et mouvements d’Église partagent avec eux la Bonne Nouvelle de l’Évangile » (Mgr Percerou, Église en Loire Atlantique, n°116, juillet-août 2021)

Dans cette idée, Mgr Percerou a souhaité rencontrer les habitants des quartiers populaires de la métropole nantaise. Il est donc venu dans notre quartier Bellevue le jeudi 2 juin, où une équipe pastorale l’attendait pour lui faire découvrir deux lieux particuliers. Pascale nous raconte cette journée.

Dès 9h, nous avons rencontré à la maison des projets Patricia et Thérèse, habitantes du quartier et investies dans le conseil citoyen de Bellevue. Celui-ci a pour but d’améliorer la qualité de vie et de développer des liens entre les habitants, les associations et les élus.

Thérèse et Patricia ont notamment créés avec leur voisins(es) des jardinets devant leur immeuble pour embellir leur rue et lutter contre les problèmes de déchets.

Mme Abassia Hakem, élue de quartier, nous a ensuite parlé des travaux de démolition et de construction prévues sur la place Mendes-France. Ces travaux vont avoir des répercussions sur la vie du quartier et sur les habitués de l’église Saint Étienne. Notre évêque a pu poser des questions sur tous ces changements.

Vers 10h30, nous avons rejoint à pied le centre social et culturel de Bellevue, en passant à travers les immeubles et les jardins ouvriers, afin de découvrir l’initiative du MAB (Marché Alternatif de Bellevue).

Nous y avons été accueillis par Jojo et Lucille, salariés de l’association, et Raymonde et Danielle, bénévoles. Ils nous ont expliqué l’histoire du MAB, son fonctionnement, son organisation, et ont répondu aux questions de Monseigneur Percerou.

Le MAB est né pendant le Covid. Il distribue tous les mardis sans condition de ressource près de 200 paniers alimentaires grâce à plus de 50 bénévoles. 1800 personnes bénéficient de ces colis. La particularité du MAB est que la majorité des bénévoles sont aussi bénéficiaires de cette distribution.

Nous sommes ensuite retournés à l’église Saint Etienne pour partager le repas avec différents acteurs de la paroisse : l’EAP, des paroissiens investis dans des associations du quartier, ainsi que des membres de la perm de la harlière. Ce fut un moment de convivialité, de partage et d’écoute.

Nous avons été bien accueillis dans ces lieux laïcs par les différents acteurs, actrices de cette vie associative. Ils ont tous pris du temps pour nous recevoir et parler avec passion de leurs engagements. Nous avons rencontré des personnes avec des parcours de vie parfois difficile mais animés d’une même énergie pour améliorer le quotidien des habitants et habitantes de leur quartier.

Pascale MILLEPIED – Membre de l’EAP et coordinatrice de la visite de l’évêque

Joyeuses Pâques !

Nous avons passé de superbes fêtes pascales ! Voici quelques photos de ces bons moments.

Les cloches reviennent pendant la veillée pascale !
On chante notre joie le jour de Pâques !

Action de carême des collégiens

Le Groupe des Collégiens de St Etienne se réunit tous les mois. Nous réfléchissons ensemble sur des thèmes comme le pardon, la famille, le partage avec un éclairage Chrétien et en s’aidant de l’évangile. Nous souhaitons vous présenter notre action de carême.

Depuis la rentrée nous avons suivi la mission de la Famille TRIBOU, des paroissiens engagés de St Etienne. Poussés par un besoin de rendre le monde plus juste, Laure, Laurent et leurs quatre enfants sont partis en Mission de 2 ans à Yaoundé au Cameroun avec l’association catholique FIDESCO.

Depuis que nous suivons cette mission, le groupe des collégiens est actif. Nous leur avons envoyé un cadeau de Noël individualisé pour toute la famille que nous avons confectionné leur de notre réunion à St Etienne.

Nous avons échangé avec eux des messages vidéo pour donner des nouvelles et aussi leur poser des questions, sur leur mission, ce qui leur manquait ? En retour, nous avons reçus des messages du Cameroun.

Nous avons aussi eu la visite de 2 missionnaires Fidesco, Céline et Ophélie qui sont venues témoigner. Ophélie était en mission en Afrique du Sud, auprès d’une association qui vient en aide au personnes handicapées enfants et adulte. De retour en France, elle travaille maintenant à Nantes auprès d’enfants handicapés.

Céline originaire d’Abidjan en côte d’Ivoire, est actuellement en mission Fidesco à Nantes, auprès de l’association Lazare qui vient en aide aux personnes en difficultés, pour les aider à se reconstruire.  

Nous avons également souhaité vous associer à notre action de carême en achetant les portes clés et les parts de gâteaux que nous avons confectionnés, au profit de l’association Fidesco. Un immense merci à l’ensemble des paroissiens pour votre accueil lors de cette action de carême. Tous les gâteaux sont partis et nous avons pu grâce à vous collecter un peu plus de 100 euros pour l’association Catholique FIDESCO. Nous vous donnerons des nouvelles de la mission de Laure, Laurent et leurs enfants et de nos actions.

Voici la vidéo que nous vous avons présenté dimanche à la messe :

Merci !
Pierre-Etienne

Noël au Cameroun

Chère paroisse Saint Yves,

Nous espérons que vous avez passé de bonnes fêtes de Noël. Notre premier Noël sous les tropiques était vraiment très bien. C’était très différent de ce dont nous avions l’habitude en France. Ici, pas de froid, pas de sapins, mais de la chaleur et des palmiers.

Noël s’est déroulé sur le thème du partage. Nous avons goûté avec nos voisines le 24 décembre. Nous leur avons fait découvrir le foie gras et le roquefort (qu’elles n’ont pas beaucoup appréciés). Après une belle messe de Noël le 25, nous avons déjeuné avec les Frères de la communauté de Saint Jean pour qui nous sommes en mission. Ces 2 moments étaient vraiment magnifiques.

Nous avons eu la chance de partir en vacances ensuite. Cela nous a fait beaucoup de bien, et nous sommes bien en forme pour cette nouvelle année.

La CAN (Coupe d’Afrique des Nations) qui se tient cette année au Cameroun a débuté dimanche dernier. Il y a beaucoup d’ambiance. Le Cameroun s’est qualifié hier pour les huitièmes de finale après avoir gagné 4-1 contre l’Éthiopie. Je vous laisse imaginer l’ambiance dans les rues avec tous les vouvouzelas !

Nous vous souhaitons une très belle année.Nous vous embrassons. 

La famille Tribou.

Un Choeur en or dans notre paroisse

Ce dimanche 16 janvier, nous avons eu la joie de chanter avec un choeur en or, au profit de l’association « Les Boucles en or ». Un moment très joyeux au rythme des chants gospel !

Nous vous partageons des petites vidéos de ce bon moment.

Les Boucles en Or est une association créée par les parents d’Eléonore atteinte du syndrome d’Angelman.
Elle oriente son action vers plusieurs objectifs dont le développement d’Eléonore, l’amélioration de la qualité de vie de d’autres enfants porteurs du même syndrome mais aussi dans la création d’une école inclusive sur Nantes  »L’école de tous les possibles »….

Rencontre de mariés !

Suite à l’article d’Elena et Ronan dans le bulletin paroissial de décembre 2021, nous vous partageons le témoignage des couples présents lors de notre rencontre du 21 novembre dernier.

Jean-François Kieffer

1.Partage autour du mariage et ce que cela a permis de vivre ; difficultés face à la pandémie

A. et B. : « On s’est posé la question ; est-ce qu’on se marie pour avoir simplement des invités ? On ne contrôlait plus rien. On a décidé de se recentrer sur nous, on retrouvera les autres après. On voulait passer à autre chose, aller de l’avant, y penser tout le temps c’est un coup au moral ! On s’est donné les moyens pour que notre mariage soit réussi. »

C. et D. : « On a décidé d’aller célébrer notre mariage dans notre pays, au RWANDA. Choisir qui vient, qui ne vient pas ? On s’est reposé la question, finalement pourquoi on se marie ? Se recentrer sur nous, avancer dans d’autres projets. »

E. et F.  : « Nous avons pour le moment fait notre mariage civil avec la famille et les témoins. Le maire était bienveillant. C’était quand même émouvant d’entrer avec nos parents. C’était juste après le confinement, c’était la vie qui reprenait, le début du renouveau. Cela m’a procuré plus d’émotions que je ne pensais. »

G. et H. : « On a réfléchi pourquoi on veut vraiment se marier ? Nous avons eu la joie de pouvoir tous nous réunir, c’était super d’avoir pu être réuni avec tous depuis longtemps ! (120 personnes). Avant on ne se voyait qu’en petits groupes. »

2.Est-ce que la prépa mariage vous a aidé ?

G. : « Les piliers du mariage, nous ont permis de nous recentrer sur ce qui est important. »

A. : « Cela m’a beaucoup apporté pour moi d’avoir écrit la lettre d’intention. Je participe depuis notre mariage à la vie de notre paroisse comme catéchiste et B. au conseil pastoral. La préparation au mariage nous a donné envie de nous investir. »

B. : « Les sujets abordés étaient très utiles, et de manière naturelle ! On n’aborde pas cela avec nos amis. Le fait d’entendre que d’autres couples ont eu des problèmes, nous aide à relativiser les nôtres. Le fait de parler sans tension entre nous nous a fait avancer. »

C. : « Beaucoup appris à la préparation, sur la structure du mariage, ce qui est attendu ! »

D. : « On pensait que l’amour suffisait. Mais j’ai découvert une feuille de route pour nous aider. »

E. : « J’ai pris la première séance comme une thérapie de couple. Dire une qualité et un défaut de l’autre, et pas sur le ton du reproche, avec bienveillance… Cela m’a beaucoup bousculée d’entrée dans l’intimité des gens ! Je n’ai pas bien dormi. Je ne m’y attendais pas »

3.Projets

F. : « Nous attendons notre premier enfant pour janvier, et nous attendons toujours de pouvoir célébrer notre mariage en juin ! »

B. : « Suite au mariage, j’ai décidé d’entamer une reconversion professionnelle, pour pouvoir être plus présent à la maison, offrir un cadre de vie plus sain à nos enfants pour s’épanouir »

G. : « Avant le mariage, nous avions entamé la rénovation d’une maison. Nous avons senti que ce projet est vraiment devenue un projet commun ! »

C. et D. : « Nous souhaitons prendre le temps d’être bien chez nous, peut être devenir propriétaires. Nous sommes attachés à fonder une famille prochainement. »

4.Mots de chacun en bilan de ces rencontres et projets (inscrits sur des post-it)

« Partage d’expérience, préparation à vivre ensemble, agrandir la famille »

« Fructifier notre amour, la paix, le vivre ensemble, le bonheur de notre couple »

« On sait vraiment pourquoi on se marie »

« Communication et partage dans le couple »

« S’unifier, s’aligner ensemble et avec Dieu »

« Devenir une famille à deux, puis à plus »

« Education de nos enfants »

« Construire une base solide, qui renforce l’amour »

« Fondement de notre famille »

« Renforcement du couple »

« Oser se parler s’écouter »

« Le mariage a unifié : de deux personnes, ils sont passés à un ! »

« Bienveillance des préparations aux mariages ».

Propos reccueillis par Bernadette et Jean-Yves, pour l’équipe de préparation au mariage, le 21 novembre 2021